abc

Comment écrire un pitch de roman (et la tagline)?

Écrit par Éléonore

21 mai 2020

Que répondez-vous quand on vous demande : de quoi parle votre histoire ?

Souvent on n’a pas anticipé cette question et on improvise : « Alors c’est l’histoire de… mais en fait il y a aussi… et puis, tu vois… » Je vous passe les balbutiements, phrases alambiquées, informations oubliées… bref, c’est un peu la cata ! Oui, oui, c’est du vécu.

Si vous voulez être prêt à affronter cette question et réussir à titiller la curiosité de votre lecteur / auditeur, il vous faut un pitch.

Qu’est-ce qu’un pitch ?

Le pitch présente en 2-3 phrases votre histoire. Ce n’est ni un résumé, ni une 4e de couverture.

À quoi sert un pitch ?

Le pitch sert à accrocher rapidement un éditeur sur un salon ou un lecteur potentiel à l’oral comme à l’écrit et lui donner envie d’en savoir plus.

Comment rédiger un pitch ?

Déjà, il faut le dire, rédiger un pitch est un crève-cœur : comment votre roman de 65 000 mots pourrait tenir dans 2 phrases ? Et comment montrer sa richesse et son originalité en 2-3 phrases ? C’est un exercice terrible ! Mais passionnant parce qu’il va falloir être créatif, précis et concis. Un joli challenge.

Alors pour vous aider, voici quelques points importants :
Attention : chaque histoire est différente, ceci n’est qu’une base pour vous aider.

Très important : en général, on ne raconte pas la fin.
Puisque l’on veut donner envie d’en savoir plus… 😉

Les éléments du pitch doivent donner une idée :
1) De l’univers (donc du genre : blanche / fantasy / science-fiction / jeunesse …)
2) Du personnage principal (ou du groupe de personnages)
3) De son but ou de son problème à résoudre (avec ou non la précision de l’incident déclencheur)
4) Des obstacles qu’il rencontre et / ou de l’antagoniste
5) Du ou des thèmes, si possible

Bon à savoir : il peut exister plusieurs pitches pour un même roman, selon ce que vous souhaitez mettre en avant et peut-être aussi suivant la personne que vous avez en face de vous.

Pour autant, votre pitch ne doit pas trahir votre roman au risque de décevoir le lecteur.

A LIRE AUSSI : Manuscrit refusé par les éditeurs : êtes-vous certain.e de n’avoir rien oublié ?

Il existe 2 grands types de pitch (selon Yves Lavandier) :

Le pitch d’intrigue (ou dramatique)

Il se concentre sur l’action et les objectifs du personnage principal de l’histoire.

Le pitch trajectoriel

Il se concentre sur la trajectoire psychologique et donc le portrait et l’évolution du personnage.

Comment les formuler ?

La formule pour un pitch d’intrigue ou dramatique

Dans telle arène, à la suite de tel incident déclencheur, tel personnage se bat contre tels obstacles pour atteindre tel objectif.

➡️ Pour Alien, ce serait :
Dans un cargo spatial, une femme officier (et son équipage) se bat pour survivre et empêcher un dangereux alien de rejoindre la Terre. Y parviendra-t-elle ?

La formule pour un pitch trajectoriel

Tel personnage avec tel trait de caractérisation apprend à acquérir le trait de caractérisation inverse.
Lavandier précise : le personnage ne change pas du tout au tout, il ne devient pas quelqu’un d’autre, il se transforme sur un trait de caractère et un seul.

pitch-la-Liste-de-Schindler

Pour la Liste de Schindler, ce serait :
Pendant la Seconde Guerre mondiale, un homme d’affaires d’abord profiteur de guerre assiste à la liquidation du ghetto de Varsovie et prend conscience de la folie nazie. Il mettra alors tout en œuvre pour sauver des juifs. Y parviendra-t-il ? Deviendra-t-il un Juste ?

Quelques conseils pour rédiger votre pitch :
*Pas de nom ou de prénom plutôt un signe distinctif de votre personnage : une journaliste déprimée / un collégien timide / un vampire arrogant.
*Ne racontez pas la fin.
*Pas d’éléments vagues.
*Pas de détails.

Si vous allez voir un éditeur, vous pouvez aussi essayer un genre de pitch qui évoque des images très précises pour lui grâce à des références connues.

➡️ Par exemple : c’est un mélange de l’Expérience interdite et de Ghost, en version Young Adult.

Si vous avez vu ces deux films, cela vous évoque des images, des péripéties, des enjeux. bref, cela fait travailler votre imaginaire et c’est ce qu’il faut !

➡️ Allez un autre exemple : imaginez un combat sur une île entre les plus grands prédateurs préhistoriques et un groupe de scientifiques. (Jurassic Park)

tagline-jurassic-park

Je suis certaine que vous avez compris le principe !

ÇA POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER : bien transmettre des émotions aux lecteurs : ce qu’il faut savoir !

La tagline

Certains romans sont ainsi faits, qu’un pitch obligerait à spoiler un élément trop important du roman. Si c’est votre cas, pourquoi ne pas tenter la tagline ?

Qu’est-ce qu’une tagline ?

C’est une formule courte et très évocatrice de votre roman (qu’on peut retrouver sur la couverture).
Elle est aussi utilisée au cinéma sur les affiches de film et donne le ton / l’ambiance (toutes les affiches dans cet article en ont une 😉).

La plus connue est celle d’Alien : dans l’espace personne ne vous entend crier…
En quelques mots, on retrouve le mélange de genre (SF et horreur).

tagline-Alien

Quelques exemples en vrac, pour vous donner une idée :
➡️ « Vivre. Mourir. Recommencer » (Edge of tomorrow)

➡️ « … regardez de plus près » (American Beauty)
➡️ « Jusqu’ici tout va bien » (la Haine)
➡️ « Vous ne la connaissez pas encore, mais elle vous déteste déjà. » (Tatie Danielle)

➡️ « Un jeu imposé, 24 candidats. Seul le gagnant survivra ! » (Hunger Games, tome 1)

Voilà, j’espère que grâce à ces indications de base, vous saurez rédiger un pitch captivant et une tagline évocatrice !

Vous pourriez apprécier…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *