abc

Auteur : connaissez-vous la puissance des enjeux dans un roman ?

Enjeux dans roman

Écrit par Éléonore

12 août 2021

Sans enjeux forts, votre histoire ne conservera pas l’intérêt des lecteurs. Pourquoi devraient-ils continuer à suivre votre héros / héroïne s’ils ne connaissent pas les risques encourus en cas d’échec ? Auteur, êtes-vous tombé dans ce piège ? Je vous pose 3 questions pour faire le point efficacement et rapidement sur les enjeux de votre roman. Et je vous livre mes réponses pour vous aider à améliorer ce point dans l’écriture de votre récit.

Mais commençons par le commencement :

I) Qu’est-ce que les enjeux dans un roman ?

Pour faire simple : les enjeux, c’est ce que votre héros ou votre héroïne peut gagner s’il atteint son objectif ou surtout perdre s’il échoue.

Le mot vient de l’expression « en » + « jeu ».

C’est donc un élément important pour garder l’intérêt du lecteur. S’il connait le but de votre héros et les conséquences de son échec, il aura envie de savoir si votre héros va réussir, ce qu’il doit craindre pour lui et il va trembler pour votre personnage et donc s’impliquer dans l’histoire.

S’il ne connaît ni son but ni ce qu’il risque (ce qui est en jeu) pourquoi le suivrait-il ?

En plus, ce serait dommage de s’en priver puisque l’enjeu participe à maintenir la tension dramatique de votre histoire.

Et c’est une source de motivation importante pour votre héros.

Alors, maintenant que les présentations sont faites, faisons un petit point pour savoir si vous y avez bien réfléchi et comment vous avez traité ce point.

II) Auteur, 3 questions pour faire le point sur les enjeux dans votre histoire

Prenez une feuille, un crayon et essayez de répondre rapidement et avec honnêteté.

Prêt ? C’est parti !

1) Quand apparaissent les enjeux pour votre héros ou votre héroïne dans votre roman ? Assez tôt dans le récit ?

2) Quels sont les enjeux dans votre manuscrit ? Y avez-vous réfléchi ? Sont-ils clairs pour le lecteur, sont-ils dits ou montrés explicitement ? Ou sont-ils implicites ?

3) Les enjeux sont-ils forts tout au long du récit (enjeux principaux et enjeux dans chaque chapitre) ?

Bien.

J’espère que vous avez joué le jeu.
Quel est le bilan ?

Quel que ce soit le résultat de ce petit questionnaire, il est toujours temps de s’interroger et de s’améliorer 😉

Alors voici quelques éléments de réponses qui, bien entendu, ne reflètent que mon avis tout personnel, mais je pense que ces pistes peuvent vous aider à rendre votre histoire meilleure et donc plus captivante pour vos lecteurs.

III) Mes clés pour des enjeux puissants

1) Des enjeux qui apparaissent tôt dans votre histoire

Il est important que le lecteur sache tôt dans le récit :

*quel est le but de votre héros.
Qu’est-ce qui est important pour lui, pourquoi il va se battre.

*quels sont les risques pour votre protagoniste s’il échoue et donc ce que le lecteur doit craindre pour ce personnage.

Pourquoi ?
Parce que cela va créer de la tension narrative et donc capter l’attention de votre lecteur. Il aura envie de lire la suite pour savoir si oui ou non votre héros va échouer… ou réussir. Ce peut être l’un ou l’autre, l’important c’est que cette question en suspens attise la curiosité du lecteur et l’amène à tourner à la page suivante.

2) Des enjeux explicites

Quels sont les enjeux dans votre roman ?
Pour répondre à cette question, vous pouvez vous demander : « Que perd mon protagoniste s’il n’atteint pas son but, s’il échoue ? »
Quelles pourraient être les conséquences pour lui, sa fiancée, sa famille, son peuple, son roi, son patron, ses collègues, ses coéquipiers, la Terre, etc. ?

Il est important d’y réfléchir pour créer un fil d’or que va suivre votre lecteur tout au long de votre livre.

Et, si l’enjeu n’est pas suffisamment explicite, je vous conseille de le montrer dans une scène particulière, par exemple. Ainsi vous mettez de manière très claire le bout du fil d’or dans la main de votre lecteur 😉 Il n’aura plus qu’à le suivre.

3) Des enjeux forts tout au long du récit

Les enjeux principaux peuvent être très différents d’un genre à l’autre, mais c’est à vous de bien les mettre en perspective pour qu’ils soient intenses pour le lecteur.

enjeu enquête

Allez un petit exemple :
Genre : une enquête policière
But de l’enquêteur : attraper le meurtrier
Enjeux : assez peu pour lui-même, un peu plus si le meurtrier est un tueur en série. Encore plus si le criminel le menace personnellement.
Vous voyez la différence ?
Que lui arrivera-t-il à lui, l’enquêteur, s’il ne réussit pas à attraper le criminel ?

Il y a l’enjeu principal lié au but principal du protagoniste, mais aussi les enjeux dans chaque chapitre.

Que risque le protagoniste s’il échoue à atteindre l’objectif du chapitre ?

Prenons un autre exemple :
Enjeu principal : Une guerrière doit aller délivrer un prince pour obtenir sa propre liberté.
Enjeu du chapitre : En chemin, elle devra traverser un désert et donc y survivre pour continuer sa quête.

J’aimerais ajouter deux derniers points importants :

IV) Enjeux et conflits sont étroitement liés

L’enjeu donc c’est ce que risque le protagoniste s’il échoue. Le conflit, c’est l’obstacle qui l’empêche d’atteindre son but. Les conflits seront donc plusieurs et de tailles différentes pour agrémenter votre récit.

Si vous voulez tout savoir sur le conflit : lisez cet article.

Et les 2 doivent être bien dosés et équilibrés pour conserver l’attention du lecteur.

émotions lecteur

V) Allez plus loin et impliquez votre lecteur grâce aux émotions

J’ai toujours des questions en stock pour vous aider à aller plus loin dans votre réflexion sur votre roman. Pour lui donner plus de profondeur et plus de « réalité ». Alors, partant de cette base sur les enjeux, creusons un peu plus :

*Qu’a à perdre votre protagoniste ?
*Quelles seraient concrètement les conséquences pour lui ou d’autres personnes ?
*Que vivra-t-il s’il échoue ?
*Quelles pensées le traversent ?
*Par quelles émotions passera-t-il à chaque nœud sur le fil d’or ?

Si vous voulez tout savoir sur les émotions : c’est par ici.

Partagez ses émotions avec le lecteur : ses doutes, ses peurs, pourquoi malgré les obstacles il continuera à se battre et à avancer.

Faites vivre ces émotions au lecteur, au plus près du protagoniste et de l’action pour l’immerger dans votre histoire. Non seulement il suivra le fil d’or, mais il cheminera dans les baskets de votre personnage, il vivra le récit 😉

Voilà, j’espère que grâce à cet article, vous avez compris l’intérêt de poser rapidement les objectifs de votre héros, de donner à voir à votre lecteur des enjeux forts, explicites que ce soit pour l’histoire globale ou par chapitre. Ceci dans le but de maintenir une tension narrative qui, tel un fil d’or, va guider votre lecteur du début à la fin de votre histoire. Sans oublier d’ajouter conflits et émotions pour intensifier votre récit et impliquer au maximum votre lecteur.

C’est à vous de jouer !

Vous pourriez apprécier…

2 Commentaires

  1. Éléonore

    Oui, absolument.
    L’antagoniste aussi a un but, une ou des motivations et des risques d’échouer donc de perdre quelque chose. Sa construction n’est pas différente du héros.
    Les enjeux concernent aussi les personnages secondaires. Après tout est question d’intensité.
    Ce qui est intéressant aussi, c’est quand les enjeux sont de plus en plus forts au fur et à mesure que l’on approche de la fin.
    Contente que ça vous aide 🙂

  2. Haoulatou

    Bonjour, bonjour,
    🤔🤔 enjeux et motivations peuvent-ils être étroitement liés?
    Les enjeux peuvent-ils être « appliqués » pour chaque personnage de l’histoire avec une certaine intensité pour les personnages les plus importants comme l’antagoniste et les personnages secondaires par exemple.
    En tout cas cet article vient à point nommé car il met le doigt sur un blocage dans mon manuscrit 😅.
    Merci beaucoup.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *